En savoir +

PILOTE INDUSTRIEL

Il a pour objectif N°1 de démontrer la capacité de la société ARGIWEST à produire les premières tonnes de liants HP2A à une échelle industrielle, mais il sera également un exemple de construction écologique.

Le pilote HP2A sera un exemple de développement durable, avec une production et une construction bas carbone

DÉMONTRER LE PROCESS À L’ÉCHELLE INDUSTRIELLE

Le pilote industriel a pour objectif N°1 de démontrer la capacité de la société ARGIWEST à produire les premières tonnes de liants HP2A à une échelle industrielle. Ces liants de nouvelle génération et à très basse empreinte carbone vont notamment servir à fabriquer des produits finis destinés au domaine de la construction mais aussi à d’autres activités.

UNE PRODUCTION ÉLECTRIQUE EN PARTIE AUTONOME

A l’entrée du site, des petites éoliennes d’une puissance unitaire de 12 kW seront installées. Celles-ci vont permettre à l’installation industrielle de disposer de moyens de production autonomes et de réduire son impact environnemental. Ces équipements seront complétés, dans cette démarche, par des dispositions constructives permettant de réduire les consommations du site (éclairage naturel au niveau des façades, récupération de la chaleur des équipements du process, éclairage artificiel réduit).

UN EXEMPLE ÉCOLOGIQUE ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Le bâtiment sera isolé avec des isolants naturels. La part réservée aux espaces verts représentera 43% de la surface du terrain.

Ce résultat a été obtenu en retenant le principe d’un bâtiment principal en « U », très compact, et sur une optimisation des surfaces de voiries.

Les éléments paysagers existants, notamment les haies bocagères, seront conservés et mêmes renforcées pour ces dernières, en périphérie du site. Ce maintien aura une fonction esthétique (habillage des bordures du site), mais également fonctionnel, en préservant l’écosystème local et en ayant un rôle de lutte contre l’érosion du site.

Des arbres de haute tige seront également plantés, principalement en partie centrale. La végétation sera globalement renforcée au niveau des parties vitrées des façades, afin d’améliorer l’intégration du bâtiment mais également de servir de « filtre solaire ».

Les espaces verts seront également dotés de noues et de bassins permettant l’infiltration des eaux de pluie et de favoriser la qualité paysagère des espaces périphériques.