En savoir +

HP2A & ARGILE

L’argile, un matériau millénaire
qui mérite d’être encore étudié...
et surtout valorisé.

L’argile est une matière première abondante. Elle est le produit de la décomposition de roche riche en feldspathe comme le granite par exemple.

L’ARGILE, UN MATÉRIAU D’HIER ET DE DEMAIN

UN MATÉRIAU DE CONSTRUCTION HISTORIQUE …

Depuis des millénaires, les argiles, richesses indispensables des grandes plaines alluviales, ont accompagné le développement de l’habitat, de l’outillage et des instruments, des matériaux, de l’art et de la communication, de la santé et de l’hygiène.

L’argile est le matériau de construction le plus ancien du monde mais aussi le plus moderne. Depuis des milliers d’années, l’humanité se sert de l’argile comme matériau de construction. La raison est simple : la terre s’utilise sans avoir à y ajouter beaucoup d’énergie ou de processus chimique, elle est tout naturellement un bon matériau de construction.

C’est le matériau le plus expérimenté dans l’histoire de l’humanité.

Un grain d’argile est un millefeuille, plus ou moins épais, avec des liaisons plus ou moins fortes entre ses feuilles. L’ensemble de ces feuilles est composé de feuillets. La charge nette du feuillet dépend des proportions d’anions et de cations.

Source: Craterre – ENSAG

La technologie HP2A remonte le temps
en recréant une pierre à partir de l’argile.

QU’EST-CE QU’UNE ARGILE ?

L’argile est une matière première naturelle. Elle naît de la désagrégation pendant des millions d’années des roches.
Historiquement, en géologie et sciences du sol, le terme argile correspond à l’ensemble des minéraux présentant une taille inférieure à 2 µm dans une roche.

OÙ LA TROUVE-T-ON ?

Sur le plan géologique, nous trouvons de l’argile partout sur la planète. Une importante partie du sous-sol français et du monde est composé de terre argileuse. Il s’agit d’un des meilleurs matériaux de construction, durable et naturel. L’argile recouvre plus de 75 % de la surface du globe.

HP2A ET ARGILE

L’argile représente une des matières premières qui composent les liants HP2A. Les sources d’approvisionnement sont multiples et variées.

En effet, l’argile n’est pas disponible uniquement dans des carrières d’argile qui nécessitent, pour leur exploitation, des autorisations préfectorales sur le territoire national. L’argile est aussi un co-produit généré dans beaucoup de carrières de sable (lors du lavage) par exemple, ou dans des centres de recyclage pour matériaux issus de la déconstruction et de la démolition.

À ce jour, cette argile n’est pas valorisée ou sert à quelques travaux secondaires pour étanchéifier des étangs ou des digues par exemple.

Cette situation est similaire à l’échelle européenne voire mondiale.

Chiffres clés
de l'argile
126
le nombre de carrières d’extraction en France
75 %
la surface du globe où l’argile est présente
1000°C
la température moyenne de cuisson de l’argile
4
les grandes familles d’argile